Pédagogie inclusive et épanouissement

Mis à jour : avr. 6

"En devenant acteur de sa propre démarche d’apprentissage, l’étudiant, l’élève, développe un ​« engagement organisationnel », composante de l’intelligence émotionnelle et favorable à la prise de décision".


La pédagogie inclusive permet un apprentissage favorable au développement de chaque apprenant en tant que personne (Vienneau, 2002). Le plein engagement participe au sentiment de réalisation de soi. Cela a été mis en évidence par la théorie de l’autodétermination (Deci et Ryan, 2002) qui comprend trois besoins psychologiques fondamentaux pour la mise en œuvre réussie d’une action: le sentiment d’autonomie, de compétence et de lien social. Alors, en devenant acteur de sa propre démarche d’apprentissage, l’étudiant, l’élève, développe un ​« engagement organisationnel », composante de l’intelligence émotionnelle et favorable à la prise de décision (Goleman, 1997).


"Sept points identiques ont été relevés dans le sentiment d'être dans le « flux ». Ces différents points sont les mêmes, quelles que soient la culture, l'activité ou l'éducation des personnes interrogées."

L'autotélisme flow ou “​expérience positive subjective” a été décrite par Heutte (2017) comme un état d’épanouissement lié à une profonde implication par rapport à des tâches dont les exigences sont élevées et pour lesquelles les personnes sont profondément motivées à persister dans leurs activités. Cette condition stimule la capacité cognitive, l'intelligence fluide (Cattell, 1963) ainsi que la capacité d'évaluation des modèles et des relations (Gard et al, 2014).


Le « Flow », ou « flux », décrit par Csikszentmihalyi semble être un élément psychologique intéressant du chemin qui peut mener à la présence en situation d’apprentissage. Dans l'analyse des différentes interviews réalisées à travers le monde pendant quarante ans, sept points identiques ont été relevés dans le sentiment d'être dans le « flux ». Ces différents points sont les mêmes, quelles que soient la culture, l'activité ou l'éducation des personnes interrogées :

- Etre complètement investi dans ce que l'on fait. La concentration et l'attention doivent être totalement engagées dans la réalisation de la tâche.

- Un fort sentiment d'extase intellectuelle, et le sentiment d'être ailleurs que dans le quotidien.

- Une grande clarté intérieure, savoir instantanément ce qui doit être fait et comment le faire.

- Savoir ce que l'activité requiert comme compétences et savoir que nos compétences sont adéquates à ce qui doit être fait.

- Un sentiment de sérénité, ne pas s'inquiéter de soi, et avoir le sentiment de croître au dessus des limites de son ego.

- Perte de la notion du temps, les heures semblent être des minutes.

- Des motivations internes, ce que produit le « Flow » devient un objectif personnel.




Une démarche pédagogique tournée vers l’autonomie pourrait donc améliorer l’expérience d’apprentissage ainsi que favoriser le développement de chaque apprenant en tant que personne et fournir des outils pratiques pour les organisations et le management des personnes.


"En s’engageant, l’étudiant agit sur le monde, de manière responsable, avec ses pairs".

La vie associative étudiante est un reflet intéressant en termes de pédagogie et management d'équipes. Elle est aujourd'hui valorisée dans les parcours académiques par l’octroi de crédits ECTS (European Credits TransferSystem), ce qui légitime le caractère formateur de l’activité associative. En s’engageant, l’étudiant agit sur le monde, de manière responsable, avec ses pairs. Il progresse sur le plan moral en développant des stratégies bénéfiques pour la société en participant à de nouvelles pratiques démocratiques.


Pour favoriser l’engagement des étudiants et faire en sorte de maximiser leur implication et leur participation dans les activités associatives, je recherche les conditions nécessaires pour leur permettre de développer leur propre motivation selon le sens qu’ils souhaitent donner à l’activité associative. Pour cela, j’utilise deux pédagogies complémentaires: la première est participative, ou active, permettant aux étudiants de différentes spécialités de combiner leur expertise pour mener un projet nécessitant une double connaissance. Cela les incite à partager leurs connaissances et à produire un résultat concret (produit).

Ma deuxième approche pédagogique consiste à favoriser un maximum les initiatives et l’autorégulation du groupe et des échanges entre participants. J’ai ainsi adopté une posture d’animatrice (facilitatrice) pour n’intervenir que pour réguler les échanges ce qui leur a permis de trouver eux-mêmes et entre eux les solutions aux problèmes et questions posés. Cette animation non-directive couplée à une pédagogie participative a constitué un pilier fondamental de mon management adapté au profil et compétences de chacun a ainsi pu gagner en implication de la part de ses membres.


S’attacher à se pencher sur les motivations étudiantes associatives permet de meilleures gratifications tant au niveau des membres de la communauté (pairs), créateurs de valeur, qu’au niveau des responsables académiques (institution), pourvoyeurs d’outils de formation.

Ainsi, s'épanouir à l'école par le biais d'activités qui font sens trans-forme durablement la manière de manager/développer ses projets personnels et professionnels en ajustant ses stratégies au fil de l'eau.

Contact

​​​laetitia@learnsparkle.com

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Facebook Social Icône

Recevez des actualités en vous inscrivant ici

© 2020 par SPARKLE.

Créé avec Wix.com par Laetitia, Sparkler*

*apprenant éveillé